Collège Paul-Emile Victor

Collège – Azé

Mayenne
Sélectionnez une page

Ce mardi 4 décembre 2018

« Journée à Cologne »

Au programme :
– visite de la cathédrale
– visites des marchés de Noël (Alter Markt et Roncalliplatz)
musée du chocolat

Tout se passe bien ….

Le saviez-vous ? A propos de l’eau de Cologne ……

Jean Marie Farina, parfumeur italien, s’installa à Cologne au début du XVIIIe siècle où il se mit à produire, dès 1708, une « eau admirable », ou Aqua mirabilis, ainsi qu’on appelait alors des eaux issues d’une distillation quelconque et auxquelles on prêtait des dons particuliers. Allant à contre-courant des parfums capiteux, l’eau de Farina était produite à l’aide d’un mélange d’huiles essentielles et d’alcool quasi pur1. Ce principe de mélanger des huiles essentielles à de l’alcool provient directement de l’Italie, mais Farina innova en créant une eau parfumée fraîche et légère qui contrastait fortement avec les essences jusqu’alors connues, telles que l’huile de cannelle, l’huile de santal, ou encore le musc.

En savoir plus ….

Le créateur de l’eau de Cologne

C’est à un certain Giovanni Maria Farina, chimiste italien de son état, qu’est attribuée l’invention de l’eau de Cologne. Cet habitant de la désormais célèbre ville de la région lombarde compose la recette de ce parfum mythique en 1709.
À l’époque, il ne se doute évidemment pas du destin mythique qu’empruntera sa création à travers les époques.
Obtenue grâce à un subtil mélange de bergamote, de pamplemousse et d’orange auquel sont rajoutées des essences de fleurs et de bois, l’eau de Cologne dépasse très vite les frontières de l’Italie pour inonder l’ensemble des royaumes d’Europe. La noblesse se l’arrache littéralement et le parfum devient rapidement un produit à la mode.

L’eau de Cologne, un classique de la parfumerie

Devant ce succès phénoménal, les premières contrefaçons font leur apparition. Les arguments commerciaux les plus farfelus sont scandés.
C’est ainsi que l’eau de Cologne se voit attribuer des propriétés médicinales incongrues.
Face à la multitude de produits conçus sous l’appellation d’origine, l’eau de Cologne finit par devenir un terme générique, devenant par la force des choses un type de parfum dont la concentration est comprise entre 4 et 6 %.
À titre de comparaison, l’eau de toilette, qui elle est également faiblement concentrée en essences, dispose d’un taux oscillant entre 5 et 15 %.

Un parfum mythique

Totalement dépossédé de sa création, Farina assiste impuissant au plagiat de son œuvre par les plus grandes maisons de parfumerie.
La plus célèbre d’entre elles est celle mise au point par l’entrepreneur allemand Wilhelm Mühlens qui baptise sa composition « 4711 ».
Pour la petite histoire, cette eau de Cologne est toujours commercialisée par la marque Mäurer & Wirtz. Surfant sur la vague, la maison Guerlain lance son « Eau Impériale » qui était initialement destinée à l’impératrice Eugénie.
Conquise par cette attention à son égard, l’épouse de Napoléon III nomme Pierre-François-Pascal Guerlain « Fournisseur officiel de Sa Majesté », participant ainsi à la renommée internationale de la maison Guerlain.
Une histoire qui se poursuit…
Forte d’une histoire séculaire, l’eau de Cologne a su se renouveler grâce au talent des grands créateurs parfumeurs qui l’ont aidé à traverser les époques.

4711 Eau de Cologne

 

Pièces jointes